Nouvelle traduction de La Ferme des Animaux de George Orwell

Ce premier janvier, l’œuvre de George Orwell est entrée dans le domaine public. À cette occasion, j’ai décidé de proposer une nouvelle traduction de La Ferme des Animaux, le célèbre roman politique où l’on assiste à la révolution des animaux contre les humains, pour une vie plus digne, plus équitable.

Le texte étant présenté sous la forme d’un conte de fée, j’ai décidé d’adapter tous les noms en français. Napoléon reste Napoléon, Snowball devient Chérubin, Jones devient Martin, le vilage de Willingdon devient Bellecombe, les fermes de Pinchfield et Foxwood deviennent Champdépines et Boisgoupil.

Il s’agit évidemment de rapprocher l’histoire du lecteur francophone afin que son propos universaliste ne soit pas limité à un contexte britannique. Orwell lui-même envisageait d’intituler l’adaptation française Union des Républiques Socialistes Animales. C’est pourquoi, suivant le même raisonnement, l’hymne des animaux, Beasts of England, devient Bêtes du monde.

La nouvelle traduction est publiée aux éditions Renard Rebelle, et est disponible en livre électronique sur toutes les grandes plateformes. Bonne lecture !

Lire La Ferme des Animaux de George Orwell